Chapitre 1 : Magie et Science
 

Partagez | 
 

 lucifer junior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: lucifer junior   Sam 16 Nov - 0:54

nom: lucifer
prénom: junior
Âge: 23ans
Type: déchu


_EQUIPEMENTS:
Bouclier en bois
Epée basique

_SORTS:
Voix ténébreuse:
Lame noir:
Explosion ténébreuse:
dévoreur ténébreux:
éclair des ténèbres:




_PHYSIQUE:
1m95, cheveux noir cour, yeux vert noisette, musclé

MENTALITE:
Sympathique mais si on le cherche de trop il peut révélé son côté sombre et vous faire très mal

_HISTOIRE:
     Lucifer est un Chérubin, c’est-à-dire qu’il fait partie du deuxième ordre de la hiérarchie céleste. De plus, il porte le titre d’archange, ce qui signifie qu’il est un prince au Paradis. .

      Au commencement, Dieu crée les anges pour qu’ils habitent la lumière et propagent le bien dans le monde. Mais, pour concevoir le bien, Il doit également élaborer le mal. Ainsi, il crée les démons qui demeurent dans les ténèbres et répandent le mal, tout en suivant la stricte loi divine. Ces derniers sont d’ailleurs surveillés par l’ange Satan, membre de l’ordre des Puissances, qui doit modérer les excès des créatures démoniaques et s’assurer qu’elles respectent les règlements.

     Mais un jour, l’harmonie s’écroule. Satan se révolte contre Dieu et rejoint les rangs des démons. Ces derniers cessent de suivre la loi divine et se laissent guider par leurs instincts, semant le chaos sur leur passage. Dieu est obligé de sévir. Il constitue une armée d’anges qui a pour mission de maintenir l’ordre dans le monde et de reprendre le contrôle des légions démoniaques. Débute alors une guerre éternelle entre le bien et le mal. L’Enfer est créé, devenant un lieu indépendant du Paradis où les troupes angéliques, menées par l’Archistratege Michael, pourchassent sans relâche Satan et ses serviteurs de l’Enfer. Lucfier, quant à lui, se trouve parmi les combattants de Dieu. Il se bat vaillamment contre l’ennemi et se démarque sur le champ de bataille, devenant rapidement le champion du Paradis.

          Lucifer entretient une relation privilégiée avec Dieu. Dès le début de la guerre entre le bien et le mal, il défait de nombreux démons. Afin de récompenser ces prouesses, Dieu lui fait un somptueux cadeau. Danjal, l’auteur des Fati Luciferi, ou Chroniques lucifériennes, décrit ce présent hors du commun en ces termes :


         En vaillant combattant, pour Dieu prêt à souffrir lucifer, l’ange puissant, du Père se vit offrir l’éblouissante Épée gravée de lettres et l’Étendard lustré, du Seigneur, la Lumière

         Cette reconnaissance lui vaut alors le surnom de « Porteur de Lumière », car, sur le champ de bataille, il mène bien haut l’étendard divin et guide les guerriers angéliques dans leur combat contre les forces du mal. De plus, il donne l’exemple aux autres combattants en utilisant vaillamment l’épée offerte par Dieu, sur laquelle son nom brille.

         l’Archistratege Michael, quant à lui, est tout d’abord impressionné par les exploits de son meilleur guerrier. Lucifer obéit rigoureusement aux ordres, ne maugréant jamais devant les opérations les plus périlleuses. Il est également le premier à se lancer sur le champ de bataille et le dernier à le quitter. Au fil des combats, leur relation évolue peu à peu vers une amitié solide basée sur le respect et la loyauté. Michael sait qu’il peut confier les missions les plus difficiles et les plus importantes à Lucifer. De son côté, le meilleur combattant des armées célestes soutient toujours les stratégies de Michael et sait apprécier sa finesse et son intelligence.

         les relations que Lucifer entretient avec d’autres anges haut placés dans la hiérarchie sont moins amicales. En effet, l’archange Uriel, prince des Trônes, éprouve une jalousie maladive envers Lucifer et il convoite la place qu’occupe le Porteur de Lumière auprès de Dieu. De son côté, Lucifer le traite souvent avec condescendance, laissant parfois poindre une note de pitié dans son expression ou dans ses paroles. Il n’arrive guère à l’apprécier ni même à le respecter.

         de plus, les échanges sont souvent tendus entre Lucifer et Sammael, un prince des Puissances que les anges surnomment le Guerrier en raison de sa force incroyable. Une compétition inconsciente mais bien tangible s’est immiscée entre eux. La stature et la force de Sammael surpassent de beaucoup celles de Lucifer, mais ce dernier se démarque sur le champ de bataille grâce à son agilité, sa souplesse et sa vitesse. Il accomplit des prouesses exceptionnelles qui défient même la puissance de Sammael au combat.


SA REBELLION

    Un jour, sans prévenir, Dieu annonce aux anges qu’ils devront se prosterner devant Adam, le premier homme. En effet, fier de cette création qu’Il qualifie de Sa plus noble, Dieu souhaite que les anges reconnaissent les hommes comme leurs supérieurs même si, au départ, les êtres angéliques ne devaient obéir qu’à Lui. Cette nouvelle ne fait pas l’unanimité dans les rangs angéliques. Plusieurs s’opposent plus ou moins ouvertement à la demande du Seigneur. De petits groupes de résistance se forment ici et là, mais la grogne demeure discrète.

    Au début, Lucifer est quelque peu déstabilisé par la requête divine. Puis, un de ses serviteurs, membre d’un groupe d’anges rebelles, lui expose les conséquences possibles de la prosternation devant les hommes. L’assurance de Lucifer lui fait défaut. Pour la première fois de son existence, il a peur de quelqu’un. Les hommes sont des créatures inconnues qui représentent la fierté ultime de Dieu. Il est effrayé, mais en même temps, il connaît sa valeur et il refuse de se voir surpasser par des créatures qui n’ont pas encore su faire leurs preuves. Il est même prêt à les défier sur le champ de bataille pour leur prouver sa supériorité.

      Ainsi, au jour dit, Lucifer est convaincu qu’il ne doit pas commettre l’erreur de se prosterner devant Adam. À la surprise de plusieurs, il se rétracte devant la requête du Seigneur et refuse de plier le genou devant le premier homme. Environ le tiers des anges l’appuient dans sa démarche, mais une ombre demeure au tableau : au dernier moment, le serviteur qui avait convaincu Lucifer ne trouve pas le courage de s’opposer à la volonté divine. D’ailleurs, pour le féliciter de son geste, Dieu lui accorde, quelques jours plus tard, le titre de prince des Chérubins retiré à Lucifer au moment de sa désobéissance.


       Lucifer et les autres anges rebelles sont condamnés à purger une peine éternelle sur le sol brûlant de l’Enfer. Les troupes angéliques sont lancées contre eux. Une grande guerre s’ensuit bouleversant l’ordre du Paradis. Les armées célestes pourchassent les nouveaux anges déchus qui refusent de se plier à la sentence divine. De nombreuses batailles éclatent ici et là, faisant des ravages dans les rangs des uns et des autres. D’un côté comme de l’autre, les prisonniers sont jetés dans le gouffre du Purgatoire. Les déchus se retrouvent directement en Enfer tandis que les anges obéissants finissent par revenir au Paradis après un long voyage dans les limbes.


       Lors de l’ultime bataille, Lucifer fait la démonstration de sa force et de son agilité, accumulant, une fois de plus, de nombreux exploits. Dans un combat au corps à corps contre Sammael, il démontre sa suprématie en brisant les ailes du puissant guerrier. Mais ces faits d’arme ne sont pas suffisants pour donner la victoire aux déchus. En grand stratège, Michael trouve le moyen de vaincre l’armée de Lucifer. Les derniers rebelles sont faits prisonniers, puis leurs ailes sont brûlées. Michael se charge lui-même de celles de son ancien ami avant de le pousser dans le gouffre menant en Enfer.


SA CHUTE

        La chute de Lucifer dure six cent soixante six jours. Lorsqu’il atteint finalement le sol brûlant de l’Enfer, il est accueilli par Satan qui lui lance nombre de sarcasmes sur sa nouvelle situation. Le prince des démons se fait un plaisir de tourner Lucifer en ridicule, lui qui l’a battu à maintes reprises pendant la guerre entre le bien et le mal. Néanmoins, Satan accepte d’intégrer à ses rangs les anges déchus qui le désirent. Ainsi, certains comme Asmodai ou Mammon, rejoignent la grande armée du mal. Avec le temps, leur aspect évolue pour prendre une allure plus monstrueuse, plus démoniaque. D’autres anges déchus, quant à eux, préfèrent se tenir loin de Satan. Ces derniers conservent leur physique plus angélique, n’ayant que leurs ailes brisées comme symbole de leur déchéance. Lucifer demeure avec eux, restant à l’écart des troupes sataniques.


         Ses premières années en Enfer sont difficiles. Au tout début, il refuse son sort. Il nie les évènements, tentant d’oublier son passé, et il agit comme s’il était encore un prince angélique aux côtés de Dieu. Puis, avec le temps, une colère sourde s’empare de lui. Il maudit tout le monde, particulièrement ceux qui sont à sa portée, et entre régulièrement dans des périodes de rage au cours desquelles il détruit tout sur son passage.


         Après un moment, sa colère s’estompe. Il se tourne vers les Cieux et tente de marchander sa place au Paradis. Il promet à Dieu une totale humilité, une allégeance sans borne pour toutes les créatures de son choix. Miné par l’absence de réponse du Seigneur, il sombre ensuite dans une profonde dépression au cours de laquelle plus rien ne compte pour lui.

         Après une très longue période de temps qui aurait pu sembler l’éternité pour plusieurs, il finit par accepter son sort. Il n’en garde pas moins au fond de la gorge une certaine amertume envers la politique.

        Avec le temps, un petit groupe d’anges déchus composé de Danjal, d’Oza, de Carnivean, d’Astaroth, d’Astoreth, de Barbatos, de Byleth, de Vvall et de Charis se greffe à lui. Ces êtres l’accompagnent et le servent tout au long de leur séjour en Enfer.


SON ARRIVEE SUE TERRE

Lucifer apparaît près de Missina, en Sicilia, en juin 1264. Au début, il est seul. Il erre un moment dans les bois et les montagnes du royaume. Puis, lors d’un arrêt dans une auberge sur la route entre Muòrica et Vittoria, un prêtre, arrêté pour prendre une bouchée avant de poursuivre son chemin, note la présence d’un ange déchu. Bien qu’il ne connaisse pas son identité, il s’assure d’en aviser les autres clients de l’auberge. Lucifer massacre tous les hommes qui tentent de prouver leur bravoure en s’attaquant à lui, puis il quitte l’endroit. En peu de temps, la Sicilia entière est avertie de la situation; la chasse au déchu est lancée.


Il faudra néanmoins plusieurs mois avant que l’identité réelle de Lucifer ne soit connue. En mars 1265, Uriel, l’archange à la tête de l’Inquisition, se met lui-même à la recherche de sa vieille connaissance, trop content d’avoir une chance de la retrouver. Connaissant bien la force de Lucifer, il apporte ses meilleurs combattants avec lui. Plusieurs d’entre eux sont tués dans l’aventure, mais Lucifer en épargne certains au gré de son humeur.


Malgré les nombreux preux chevaliers et autres qui se lancent à sa poursuite, Lucifer continue de parcourir la Sicilia en se souciant bien peu de la frayeur et de la haine qu’il provoque sur son passage. C’est ainsi que, quelques mois plus tard, alors qu’il se trouve sur la place du marché de la ville de Rannazzu, un des badauds le reconnaît tout à coup et alerte l’imposante foule réunie devant l’église. L’ange déchu est alors envahi par un flux d’énergie inhabituel. Danjal écrit :


           Ses muscles, de tremblements s’agitèrent vilainement
           S’écoulèrent dans son sang, d’effrayants bouillonnements
           Une vague de frissons, il ne put réprimer
           Plein d’incompréhension, il fuit l’obscurité


Les jours suivants, Lucifer demeure isolé au fond des bois. La tension diminue peu à peu et il peut recommencer à vivre normalement. Il tente alors une visite sur la place centrale de Cifalù, une ville plus petite, mais le même phénomène se produit lorsqu’un enfant crie son nom à tue-tête en l’apercevant. À partir de ce moment, l’ange déchu évite du mieux qu’il peut les villes où il y a d’importants rassemblements populaires. Il privilégie la vie dans les forêts de pins de Sicilia. Et même s’il s’arrête parfois dans les villages, il cherche toujours à passer inaperçu.


En juillet 1268, Lucifer retrouve Danjal au bord d’une rivière près du village de Marvagna. Ils se rassemblent aussitôt, bien contents d’avoir trouvé une façon de briser leur solitude. Danjal entreprend de rédiger le récit de la vie de Lucifer, texte qu’il intitule Fati Luciferi.


Au cours des mois qui suivent, les deux anges déchus se voient offrir le gîte par plusieurs personnes qui sont restées discrètes jusqu’à ce moment. La plus éminente d’entre elles est nul autre que Friedrich II, l’empereur de Sicilia. Excommunié deux fois, le monarque a prouvé depuis longtemps qu’il ne craint guère le jugement divin. De plus, ayant développé une curiosité particulière pour les êtres venus du Flael, l’empereur s’intéresse à Lucifer le fléaudide autant qu’à Lucifer le guerrier. Son ouverture d’esprit le pousse à compter plusieurs étrangers, monarques ressuscités et autres créatures peu ordinaires parmi ses amis. De son côté, Lucifer accepte avec plaisir le gîte et le couvert offerts, mais il refuse catégoriquement de s’impliquer dans une quelconque histoire politique. Il souhaite rester neutre et ne veut pas se mêler aux conflits qui opposent les grands d’Europe. Néanmoins, il développe d’importants liens d’amitié avec l’empereur qu’il admire et respecte. Les deux êtres passent régulièrement des après-midi complets à parler de théologie et de médecine.


Ses souvenirs

Depuis sa chute en Enfer, Lucifer éprouve des difficultés à se rappeler ce qui s’est réellement produit le jour où il a désobéi à Dieu. Puis, peu après son arrivée en Europe, des souvenirs lui apparaissent en visions successives. Sa mémoire lui ramène alors l’image du serviteur le convainquant de refuser de se prosterner devant les hommes. Il se lance alors dans une quête ayant pour seul et unique but de retrouver celui qu’il nomme l’Usurpator (usurpateur). Mais ses recherches s’avèrent difficiles, car son ancien serviteur semble s’être volatilisé en Europe. Faute d’indices suffisants, l’ange déchu délaisse peu à peu ses recherches.


Blason de Lucifer

De plus, certaines menaces plus ou moins sérieuses pèsent sur ses épaules dont celle de Sammael qui jure de venger ses ailes brisées. À plusieurs reprises, en traversant certains petits villages du Nord de l’Italie, Lucifer s’est vu rapporté les propos de Sammael, mais les deux êtres semblent être voués à ne pas se rencontrer. Autre pépin : Uriel est maintenant obsédé par le désir de brûler Lucifer. Les troupes angéliques sont plus que jamais lancées à sa poursuite.


En 1279, il retrouve certains des membres du groupe d’anges déchus qui l’accompagnaient en Enfer. Ainsi, Astaroth et Astoreth, Barbatos, Carnivean et Byleth se joignent à Danjal et à lui.


L’année suivante, Byleth se fait capturer dans une escarmouche opposant les lucifériens à un groupe d’anges et d’inquisiteurs mené par Uriel. Le lendemain, il est brûlé sur le bûcher de l’Inquisition. Lucifer et les siens décident alors de venger sa mort en poursuivant les inquisiteurs dans toute la Germanie. Ils sont bientôt joints par plusieurs fléaudides qui en ont assez de se cacher et qui désirent combattre leurs persécuteurs.


Puis, à l’été 1281, les actions de l’Inquisition diminuent considérablement après la mort de Charlemagne. Certains anges déchus à l’esprit un peu moins guerrier qui étaient restés cachés quittent leur refuge. Ainsi, Oza, Charis, Vvall et plusieurs autres, se joignent à la troupe déjà existante pour former une puissante bande d’anges déchus qui fait l’envie des seigneurs moins chrétiens qu’ambitieux.


Son intervention

Au début de la Crozada Coeli, en 1285, les anges déchus de Lucifer se tiennent loin de tous conflits. En effet, la guerre qui divise les grands monarques d’Europe n’intéresse guère le prince des déchus qui préfère la fuir et se tenir loin des combats, ayant eu sa leçon au Paradis. Qu’ils soient seigneurs, empereurs, rois ou papes, les politiciens le répugnent et ils ont perdu toute sa confiance.


Néanmoins, l’empereur Friedrich II de Sicilia, arrive à convaincre Lucifer de l’aider en octobre 1289. Les liens qui unissent l’ange déchu à cet homme sont forts. En effet, Lucifer a appris à connaître Friedrich II et à le comprendre. Ainsi, pour la première fois depuis longtemps, le prince des déchus accepte de prendre part à un conflit politique et d’aider les troupes impériales retenues près de Napoli par les armées angéliques. Il s’engage alors à garder le fort de Pietraroja contre les attaques d’un contingent ennemi mené par nul autre que l’Archistratege Michael en personne. L’affrontement se prolonge jusqu’au coucher du soleil. Les pertes du côté angélique sont beaucoup plus importantes que celles des lucifériens qui ne comptent que deux blessés dans leurs rangs. Mais le flot de combattants ennemis semble ne jamais vouloir cesser. Le soir venu, les belligérants s’entendent pour faire une trêve.


Pendant la nuit, Lucifer et Michael se rencontrent au fond des bois. C’est la première fois qu’ils se revoient depuis la chute des anges déchus. Danjal écrit :


           Leurs yeux muets clamaient toute leur admiration
           Leurs mains moites trahissaient toute leur hésitation
           Ils se toisèrent longuement, en réels ennemis
           Autrefois par le sang frères, ils étaient unis


Au cours d’une longue discussion, Lucifer avertit Michael que les Français ont remporté la bataille au nord et qu’ils marcheront sur Roma bientôt, s’ils ne sont pas déjà en route, c’est pourquoi il ferait mieux de faire marche arrière et d’aller défendre les murs de la ville pontificale. En échange, Lucifer promet à Michael de se retirer de cette guerre. Une fois les promesses échangées, les deux amis se quittent, poursuivant chacun leur chemin.


À l’aube, les anges déchus de Lucifer ont disparu. Quelques heures plus tard, les troupes de Michael entament un repli sur Roma.


Quelques semaines plus tard, après une dispute avec le pape Bonifacius VIII, Michael quitte définitivement le commandement des armées papales. Les troupes françaises et siciliennes remportent aisément le siège de la ville de Roma. Le pape est destitué, l’Église est décapitée.


La papauté est remise en place lorsque le roi de France nomme un nouveau pape qu’il installe à Avignon, à la frontière de son royaume. Les anges sont alors répudiés et éloignés des rangs de l’Église. Une nouvelle ère débute. Au cours de l’an 1292, l’Europe subit de grands changements. Les anges répudiés se retrouvent dans les bois, pourchassés à leur tour par les populations enragées, mais aussi par de nombreux fléaudides rancuniers. Pendant l’été, un petit groupe d’anges rencontre les lucifériens dans les bois des Erzebirge (Monts métallifères), en Germanie. Un respect mutuel s’installe entre les deux bandes. Carnivean, en particulier, apprécie beaucoup la compagnie des anges. Après une courte période de cohabitation, certains décident de créer la Broken Wing, une compagnie de mercenaires qui allie la force des anges à celle des anges déchus et qui s’imposera bientôt en Angleterre. Lucifer, ainsi que d’autres déchus, refusent de se joindre à cette compagnie, mais il n’en demeure pas moins que le nombre des lucifériens se trouvent considérablement réduit.


À l’été 1294, en se déplaçant à travers la Germanie, Lucifer s’arrête dans la ville de Leipzig où l’Archange Sammael se rend régulièrement pour rencontrer un des seigneurs avec qui il fait affaire. Dans l’auberge où il fait halte, il apprend que Sammael, entre ses contrats de mercenaire, le recherche en Germanie pour le provoquer en duel. Lucifer lui fait donc parvenir un message au Brandenburg, où il se trouve à ce moment, pour lui dire qu’il l’attendra à Leipzig et que le 24 août, ils se retrouveront sur un champ de bataille pour déterminer qui d’entre eux est le plus fort.


Au cours des semaines qui suivent, Lucifer se prépare pour l’ultime affrontement contre Sammael. Il s’entraîne tous les jours dès l’aube. Mais quelques jours avant la date butoir, une visite-surprise dérange quelque peu ses plans. En effet, un émissaire du Prince démon Mammon se présente à l’auberge où se trouve Lucifer et demande à le voir. Il lui fournit des indices sur l’endroit où l’Usurpator se cache. Lucifer abandonne tout pour partir à la recherche de son plus grand ennemi. Il en oublie le duel contre Sammael et toutes ses heures d’entraînement. Il n’a plus qu’un seul but : retrouver l’Usurpator.


Sa quête
Lucifer

En septembre 1294, Lucifer débarque sur Ibiza où l’Usurpator se cache parfois. Il ratisse l’île en secret, mais ne retrouve guère de traces de son pire ennemi. Puis, un après-midi, il se présente au palais d’Asmodai, un Prince démon. Il rencontre le maître d’Ibiza et tente par tous les moyens possibles de le convaincre de l’aider dans sa quête. Mais, malgré son attitude mielleuse, le grand démon refuse catégoriquement de vendre la cachette de l’Usurpator.


Le lendemain, Lucifer revient au palais d’Asmodai. Il arpente les couloirs déserts en criant le nom de son ennemi. Il tombe finalement sur Asmodai qui fait appel à son calme et lui réitère qu’il ne trouvera pas celui qu’il cherche dans le palais. Une vague de colère envahit alors Lucifer. Il crache des insultes au visage du maître d’Ibiza, détruit une grande partie du mobilier en cherchant l’Usurpator dans tous les recoins et tue quatre des gardes démoniaques qui tentent de le maîtriser. Seul Danjal, arrivé sur place un peu plus tard, arrive à le calmer. Les deux anges déchus quittent finalement le palais dans une ambiance nerveuse et hostile, puis l’île d’Ibiza où ils ne sont plus les bienvenus.


Cette crise de colère déstabilise quelque peu Lucifer qui décide de se retirer pour réfléchir sur son cheminement depuis son arrivée en Europe. Il entreprend un voyage qui le mène de l’autre côté de la mer Méditerranée. Il visite le Nord de l’Afrique, s’imprégnant de la culture de l’endroit et d’une nouvelle vision du monde. Après plusieurs mois passés dans la région de l’ancienne Mauretania, il poursuit sa route vers l’Égypte, puis la Palestine.


En 1301, il s’isole dans le désert de Yehuda (Judée) où il entreprend une longue période de méditation. Il y habite en ermite, fuyant les voyageurs. Il passe de longues heures à lire et à relire de nombreux ouvrages religieux, autant chrétiens que musulmans ou juifs dans lesquels il découvre de nombreux mystères. Il comprend que certaines failles ont façonné l’histoire du monde. Toutes ses croyances sont alors remises en question et de nombreuses interrogations surgissent dans son esprit.


Son retour

En 1308, il décide finalement de quitter le désert et de revenir en Europe. Il passe tout d’abord par Ibiza où il reçoit un accueil glacial. Toutefois, les démons qui y habitent demeurent impuissants devant sa volonté et n’arrivent pas à l’expulser par la force. Encore une fois, Lucifer recherche l’Usurpator. Mais à présent, il désire le retrouver vivant, car il veut obtenir des réponses à ses nombreuses questions. Néanmoins, pour éviter d’attiser encore plus le courroux d’Asmodai, il ne s’attarde pas sur l’île.


Il s’arrête finalement au Lengadòc où il revoit Michael pour la première fois depuis la Crozada Coeli. Après toutes ces années, il aimerait tenter de renouer avec ce vieil ami qu’il a perdu depuis longtemps. Lucifer décrit ses découvertes, ses idées, ses hypothèses et ses réflexions à Michael. Ce dernier l’écoute attentivement, intrigué et intéressé par la tournure que prend cette visite. Et même si, après la Crozada Coeli, il avait déjà remis en question plusieurs de ses croyances, l’Archistratege est bouleversé par toutes ces révélations.


Lucifer demeure plusieurs mois au Lengadòc. L’ancienne amitié qui unissait les deux êtres renaît peu à peu, les unissant par des liens renforcés par leur expérience passée.


En 1309, plus que jamais, Lucifer est convaincu qu’il doit retrouver l’Usurpator. Mais, étrangement, depuis un moment, personne ne semble l’avoir aperçu. De plus, les portes d’Ibiza sont définitivement fermées à l’ange déchu, ce qui complique considérablement sa quête
Revenir en haut Aller en bas
Lokos Averoes
Schyzophrène nous ?
avatar


Messages : 3542
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 21
Localisation : Hors la loutre fourre ta foutre

Feuille de personnage
PV:
570/570  (570/570)
PM:
610/620  (610/620)
Mental:
279/279  (279/279)

MessageSujet: Re: lucifer junior   Sam 16 Nov - 0:57

Tu as du bien te faire chié à tout écrire Guigui...
Mais j'ai même pas tout lu et je sais que tu as fail.
Tu ne peux pas être déchu et pour ton histoire sais tu dans quel environnement tu es ?

_________________
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

lucifer junior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» HAITI YON PARADI OU YON LANFE AVEC R G P POU LUCIFER ????
» Équipe Canada Junior Édition 2010-2011
» Catégorie Junior MX1.......LA catégorie !
» Fiche Technique de Lucifer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akiros ::  :: Présentation-